Parce qu'à l'heure actuel une prise de consience et des actions sont importantes !!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carburant : le gouvernement annonce une amélioration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MR
Admin
avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Carburant : le gouvernement annonce une amélioration   Jeu 21 Oct - 19:17

Bonjour,

Je suis aujourd'hui tombé sur cet article et je l'aime pas du tout !! J'aime surtout pas ce que disent le gouvernement !! Je pense qu'il faut que toutes les personnes qui ont la possibilité, se rendent aux raffineries en permanence ! Quitte à y camper !!



Le ministre de l'Ecologie annonce que 2790 stations-service sont en «arrêt ponctuel». Ce chiffre, en baisse, laisse envisager un retour à la normale ce week-end, malgré des difficultés logistiques d'approvisionnement.

Les vacances de la Toussaint signeront le retour à la normale dans les stations-service, d'après le gouvernement. Ce dernier, qui s'est jusqu'ici refusé à utiliser le mot de «pénurie», évoque jeudi une amélioration dans l'accès au carburant. «Les stations-service sont alimentées quotidiennement, elles ont des arrêts ponctuels. Nous en étions à 3181 arrêts ponctuels mercredi. A la même heure jeudi, nous sommes à 2790» sur un total de 12.300 stations, a déclaré le ministre de l'Ecologie et de l'Energie, Jean-Louis Borloo, au Sénat.

En déplacement à Toulouse, le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a confirmé que l'approvisionnement des stations-service en carburant serait redevenu normal «pour les vacances de la Toussaint», c'est-à-dire ce week-end. D'après lui, «les stations-service seront sans grande difficulté dans les jours qui viennent».

Amélioration «lente»

Jean-Louis Borloo admet toutefois que l'amélioration est «lente» et «pas homogène». En prévisions des déplacements des vacanciers «une attention particulière» est accordée par le gouvernement aux stations-service des autoroutes.

Le président de l'Union française des industries pétrolières (UFIP), Jean-Louis Schilansky, évoque également une amélioration sur les livraisons des stations de carburant mais la situation «reste délicate et ça va prendre plusieurs jours», explique-t-il. «Il y a une grosse amélioration dans la mesure où depuis l'ordre donné par le président de la République , les dépôts sont systématiquement libérés», ajoute-t-il. Cependant, «le problème, c'est de garder les dépôts débloqués en continu. Car s'ils sont bloqués, débloqués et rebloqués, ça sous-optimise la distribution».

L'Ufip déplore également le blocage permanent des ports, qui constituent les points d'importation de carburant. Le port de Marseille-Fos notamment reste fermé aux navires. Une soixantaine d'entre eux sont stationnés dans la rade de Fos-sur-mer et 25 dans celle de Marseille. Enfin, des difficultés logistiques concernant la mobilisation d'un grand nombre de camions dans des délais réduits, freinent le retour rapide à la normal.

Les routiers restent pessimistes

Confirmant ces difficultés, la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) estime que le problème vient des priorités accordées aux véhicules dans les stations-service. «S'il n'y a pas de décision prise pour le week-end et en début de semaine en matière de hiérarchisation des priorités pour les véhicules utilitaires, nos véhicules ne seront plus en mesure de livrer et on va dans le mur», prévient Jean-Paul Deneuville, délégué général de la principale organisation du secteur.

D'après ce dernier, stations et dépôts «ne sont pas totalement accessibles» et les camions eux-mêmes «ne pourront bientôt plus transporter le carburant et les produits nécessaires à l'approvisionnement des magasins». Ce qui laisse penser que la fin de semaine s'annonce plus difficile que ne l'admet le gouvernement. «On a du mal à s'approvisionner, on n'attend pas d'amélioration sensible avant plusieurs jours», précise Jean-Paul Deneuville.

Difficultés en Ile-de-France

En attendant, ce jeudi, la situation reste compliquée pour les automobilistes. Les distributeurs indépendants de la FF3C (Fédération française des combustibles, carburants et chauffage) comptaient encore 4000 stations-service en difficulté dans la matinée mais «ça change par demi-journée», explique leur porte-parole, Frédéric Plan.

Le cabinet de du secrétaire d'Etat aux transports, Dominique Bussereau, constate pour sa part une amélioration sensible dans l'approvisionnement dans le centre, l'ouest et le nord-est de la France.

Dans l'Eure, les difficultés persistantes ont obligé le préfet Fabienne Buccio à publier un arrêté limitant la vente de carburant à 20 litres par véhicules légers et 150 litres par poids lourds, ainsi qu'une interdiction de transport par jerricans ou «tout autre récipient portable».

Enfin, «des difficultés importantes en Ile-de-France, notamment dans le Val-de-Marne», sont signalées par Jean-Louis Borloo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desideesdifferentes.forums1.net
 
Carburant : le gouvernement annonce une amélioration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documents relatifs à l'implication du gouvernement et de l'armée britanniques dans l'étude des crop-circles
» Suggestions et idées d'amélioration
» Kazakhstan : Le gouvernement va construire une base pour OVNI et une ambassade pour extraterrestres
» La grogne dans le monde - carburant cher
» Acétone en complément dans carburant : meilleures perfs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des idées différentes...  :: 2010 :: Actualités et Politique-
Sauter vers: